Oxygénothérapie clinique

L’oxygénothérapie est surtout l’administration thérapeutique d’un supplément d’oxygène. Le but est de mieux oxygéner les tissus.

Types d’oxygénothérapie

Il existe plusieurs types d’oxygénothérapie. Tout d’abord, il convient de distinguer la thérapie normobare et la thérapie hyperbare (en surpression). Vous trouverez ici un récapitulatif des indications selon la médecine conventionnelle.

Les origines de ces thérapies sont diverses :

Méthodes d’oxygénothérapie normobare

  • Administration d’oxygène d’urgence
  • Oxygénothérapie de longue durée (OLD ou LTOT)
  • Oxygénothérapie à dessein régénératif
  • Oxygénothérapie de courte durée ou sporadique

Méthodes d’oxygénothérapie hyperbare

  • Oxygénothérapie hyperbare

 

Il existe en outre différentes méthodes tirant leur origine de la médecine naturelle et dont le sens thérapeutique n’est pas suffisamment prouvé ou pas de sorte à pouvoir répéter la preuve :

  • Oxygénothérapie en plusieurs étapes (OTPE)
    • Oxygénothérapie en plusieurs étapes classique avec oxygène moléculaire (O2)
    • Oxygénothérapie en plusieurs étapes avec ionisation d’oxygène (O2-)
    • Variante 18 jours – variante intensive
    • Thérapie combinée d’oxy­gène et de gaz carbonique

Administration d’oxygène d’urgence

Problème

L’organisme humain dépend d’une alimentation continue en oxygène et ne peut stocker qu’environ 1 litre d’oxygène. Cette quantité permet une interruption de l’alimentation en O2 de 3 à 4 minutes. En règle générale, dans les cliniques et hôpitaux, l’oxygène est rapidement disponible, ce qui est vrai en particulier dans le domaine de l’anesthésie et des soins intensifs. Cela mis à part, il existe encore des problèmes d’approvisionnement en O2 en cas de besoin ponctuel à quasiment tous les niveaux de la vie quotidienne.

Conséquences

Chaque médecin doit constamment être préparé pour les cas d’urgence et également transporter de l’oxygène en dehors de la clinique ou du cabinet. De plus, dans tous les endroits accueillant des personnes en nombre plus ou moins élevé, de l’oxygène doit être disponible pour les mesures de premiers secours (entre autres supermarchés, autobus, écoles...). Les malades susceptibles d’être victimes de manque d’oxygène soudain devraient également avoir de l’oxygène à disposition.

Solution proposée

Jusqu’à présent, il n’était pas possible de mettre de l’oxygène à disposition en grande quantité en raison du poids relativement élevé et de l’utilisation potentiellement dangereuse des bouteilles à gaz comprimé ordinaires. Il en découle les exigences suivantes pour un système de petites bouteilles : une réserve d’oxygène suffisante et la possibilité de réguler simplement tout en assurant un poids le plus réduit possible et une manipulation facile (sécurité des personnes non initiées). Une sécurité maximale de l’appareil, même dans les conditions d’un accident. La possibilité de recharger les contenants et une quasi-absence de maintenance.

Oxyègne pour services d'urgence 

Oxygénothérapie de longue durée (OLD ou LTOT)

Objectifs

Assurance d’une artérialisation satisfaisante du sang tout en épuisant toutes les mesures pharmacothérapeutiques. Amélioration de la qualité de vie et de la durée de vie chez les patients souffrant de graves troubles respiratoires.

Indications

Conformément aux lignes directrices de la Société suisse de pneumologie (SSP), les indications suivantes sont valables pour les oxygénothérapies continues de longue durée :

  • hypoxémie artérielle chronique à secondaire suite à une maladie pulmonaire chronique et dans un état clinique stable
  • polyglobulie secondaire et/ou présentant les signes de cœur pulmonaire chronique
  • hypoxémie dans certaines situations

Conformément aux recommandations de la Société allemande de pneumologie et de médecine respiratoire (DGP), entre autres : pneumopathies obstructives chroniques, mucoviscidose (fibrose kystique), fibroses pulmonaires étiologiquement différentes, affections chroniques des vaisseaux pulmonaires, hypertension artérielle pulmonaire primitive.

Oxygénothérapie à dessein régénératif

Différentes pneumopathies et les contraintes environnementales entraînent entre autres un engorgement des alvéoles pulmonaires, ce qui entrave la diffusion de l’oxygène dans le sang. De tels engorgements peuvent aller jusqu’à l’obstruction d’alvéoles. Cela déclenche par réflexe l’obturation des capillaires sanguins alimentant les alvéoles (vasoconstriction pulmonaire hypoxique) et peut entraîner une hypertension pulmonaire.

Objectifs

Restauration de la ventilation alvéolaire par gymnastique respiratoire avec une légère surpression, parallèlement à une fluidification médicamenteuse simultanée (aérosol). Application d’oxygène pour optimiser la fonction alvéolaire.

Indications

Thérapie complémentaire de l’oxygénothérapie de longue durée. Hypertension pulmonaire (cœur pulmonaire), bronchite chronique, pneumoconiose, bronchopneumopathie chronique obstructive (oxygénothérapie de désintoxication chez les fumeurs).

Oxygénothérapie hyperbare

Principe de fonctionnement

L’oxygénation hyperbare (OHB) désigne l’inhalation d’oxygène pur avec une pression ambiante supérieure à la pression normale de l’air au niveau de la mer. L’un des principaux objectifs de l’oxygénation hyperbare est d’augmenter la quantité d’oxygène transportée dans le sang en élevant sa part physiquement dissoute, ce qui entraîne une hausse significative de la pression partielle en O2. Par ailleurs, cela entraîne également une augmentation du taux d’oxygène dans d’autres fluides corporels (liquide tissulaire, lymphe). Au total, la quantité d’oxygène mise à disposition des tissus trop peu irrigués s’accroît considérablement.

Indications

Actuellement, sur demande particulière, 8 indications donnent droit à un remboursement total ou partiel par les caisses-maladies :

  • Intoxication au monoxyde de carbone
  • Gangrène gazeuse, infections osseuses chroniques
  • Septicémies
  • Brûlures graves
  • Embolies gazeuses
  • Ischémies périphériques
  • Acouphènes liés à des troubles sensoriels de l’oreille interne

Technique d’oxygénation hyperbare

Chambres modulaires pour plusieurs personnes (surtout pour les centres d’oxygénation hyperbare dans les régions urbaines). Chambres pour une ou deux personnes avec sas (surtout pour une utilisation ambulatoire, entre autres dans les cabinets médicaux ou les centres de cure).

Pour des informations supplémentaires, adressez vous volontiers à nos spécialistes. 

Quelques bonnes raisons de nous choisir :

  • 01 Qualité de produit hors pair

    Nous vous garantissons une qualité élevée de produit et une pureté certifiée de tous les gaz et mélanges de gaz.

  • 02 Expérience de longue date

    En tant que leader mondial, notre société dispose d’une expérience de plusieurs décennies en matière de fabrication et d’application de gaz et mélanges gazeux médicaux.

  • 03 Sécurité et responsabilité

    Nous accordons une importance capitale à la sécurité lors de la manipulation, du transport et du stockage.

  • 04 Partenaires locaux à proximité

    Nous sommes présents dans tout le pays et serons ravis de présenter nos produits dans votre établissement.

  • 05 Conseil compétent

    Nous vous aidons à choisir les gaz et les formes de livraison.

  • 06 Solutions personnalisées

    Nos experts mettent au point des solutions personnalisées pour répondre à vos défis.

Nous contacter

En cas de questions ou de problèmes, n’hésitez pas à nous contacter.

Ecrivez-nous

Vous cherchez un complément d'information ou vous souhaitez nous adresser une question.

Contactez-nous

Notre service client Medgas est joignable :
du lundi au vendredi de 7h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h.