Hélium liquide

en récipients cryogéniques mobiles

L'hélium liquide, fluide cryogénique, refroidit l'aimant supraconducteur des appareils d'imagerie à résonance magnétique et des appareils de spectroscopie à résonance magnétique nucléaire.

Hélium liquide pour un bon contraste

L'imagerie à résonance magnétique IRM (en anglais MRI - Magnetic Resonance Imaging) est une technique d'imagerie diagnostique très puissante, appliquée surtout en médecine. La spectroscopie à résonance magnétique nucléaire, appelée aussi RMN (en anglais NMR - Nuclear Magnetic Resonance) est la méthode analytique la plus importante pour la recherche et l'analyse car elle permet de déterminer la structure et la dynamique de molécules dissoutes dans un solvant.Dans les deux cas, un aimant supraconducteur refroidi à l'hélium liquide constitue le noyau de l'appareil.

Propriétés de l'hélium

L'hélium a le point d'ébullition le plus bas de tous les gaz (-268.9 °C ou 4.2 K). De par sa très basse température, l'hélium liquide permet la supraconductivité des aimants : sous ces conditions, le conducteur électrique perd sa résistance électrique et peut ainsi, à des densités de courant élevées, produire un champ magnétique stable et extrêmement fort. L’hélium - le meilleur fluide cryogénique et le plus performant - permet d'atteindre la supraconductivité des aimants IRM et RMN.